Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 09:48
Un groupe de travail concernant la conchyliculture s'est tenu le 18 juin 2009. 

M Jérome Vassal du syndicat mixe de l'Elorn a fait une déclaration intelligente. Par contre, la réaction de certains politiques à ce groupe est parfois édifiante. 

Jerôme Vassal : "estime qu’une approche couts/efficacité des différents systèmes
d’assainissement existants devrait nous inciter à envisager d’autres modes de traitement, en
intervenant notamment plus à la source : la contamination de l’eau, et la nécessité de son
épuration, provient de son utilisation comme vecteur de nos rejets, notamment fécaux, qui
contiennent la quasi-totalité des germes qui nous posent problème. Les résultats présentés
dans l’exposé montrent que l’abattement de certaines stations d’épuration n’est pas satisfaisant au vu des enjeux, et ce malgré de très lourds investissements consacrés à la réalisation et à la modernisation de STEP. D’autre part, un raccordement d’habitations isolées au réseau d’assainissement collectif peut parfois atteindre ou dépasser les 10 000 € pour la collectivité.
Les filtres à roseaux, homologués pour les systèmes collectifs, pourraient l’être pour
l’assainissement individuel, couplés notamment à l’installation de toilettes sèches évitant toute contamination fécale.
Une telle approche permettrait, outre de rendre accessible à l’assainissement individuel des
terrains qui ne le sont pas, de réduire considérablement les coûts d’installation ou/et d’éviter le coûts de branchement et de surdimensionnement des STEP, tout en évitant à la source le risque de pollution.
"

Et pendant ce temps, l'obscurantisme qui prévaut à la CCPLD est érigé en dogme absolu. Les toilettes sèches y sont toujours interdites.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif habitants CCPLD
commenter cet article

commentaires

Nadine 12/06/2010 21:11


Je trouve que les toilettes sèches ça devrait être obligatoire. J'ai toujours trouvé bizarre de faire ses besoins dans de l'eau potable et d'en rajourter par dessus pour les faire disparaitre!!!
C'est un non-sens total, c'est presque comme de faire caca dans sa soupe et après on porte son assiette dans une usine à décontaminer que l'on paye très cher pour afin pouvoir manger une bonne
soupe sans matières fécales!!!
De plus, toutes ses matières azotées que l'on met dans l'eau, elles ne peuvent plus servir à nourrir le sol alors on met des bon nitrates bien chers qui font marcher les multinationales.