Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 17:41

Un certain Monsieur X adjoint au maire d'une petite commune composant la CCPLD et délégué à la commission Spanc nous a adressé un mail de protestation que nous publions en petit avec nos remarques à la fin.

 

********************************************************************************************************

Bonjour ???

 

Il est assez désagréable de répondre à un mail quand on ne sait pas précisément qui l’a expédié et à qui on répond, mais tant pis !!!

Allons-y quand même ! je m’accorde un petit droit de réponse à ce, certainement illustre, inconnu !

Je trouve tout simplement scandaleuse cette « lettre ouverte au Préfet » !!!

Comment peut-on profiter d’un tel fait divers aussi dramatique pour « taper » sur le SPANC de notre Communauté de Communes.

Penser que cela pourrait arriver chez nous « à cause » du courrier demandant de rendre accessibles les regards de visite des fosses, et par conséquent rendre, déjà, responsables les agents du SPANC de tous les problèmes pouvant arriver, est très limite !!!

J’espère, vivement, que M. le Président de la CCPLD réagira, officiellement, à votre courrier.

Pour ma part, en tant que délégué communautaire et délégué à la commission SPANC, je suis très choqué par de telles pratiques et je tiens à assurer les agents du SPANC de mon soutien le plus total !!!

 

Une copie de cette réponse est adressée à la CCPLD

 

M X

Adjoint au Maire

Conseiller communautaire CCPLD

Délégué à la commission SPANC

 

*****************************************************************************************************************************

 

Remarques du collectif


1/ Nous adressons des courriers au préfet si cela nous chante sans avoir de comptes à rendre à un illustre adjoint au maire.

 

2/ Nous nous adressons directement à l'autorité de tutelle. La CCPLD a pris l'habitude de traiter les usagers avec mépris.

 

3/ Un enfant de 2 ans est mort parce qu'un regard d'une fosse septique était accessible. Il est un fait avéré que le spanc de la Cote d'Emeraude comme celui de la CCPLD exige en parfaite insconscience de laisser les regards accessibles. 

 

4/ Le spanc de la CCPLD comme celui de la cote d'Emeraude n'a jamais mis en garde les usagers contre les dangers de mort que représentent ces regards accessibles. Les spanc sont supposés être composés de professionnels de l'assainissement, non ? Sinon à quoi servez-vous, cher Monsieur X, dans la commission spanc ? Avant d'exiger de laisser les regards accessibles, il est bon de réfléchir aux conséquences. N'avez-vous pas conscience d'avoir l'obligation de conseiller les usagers ?


5/ Enfin, votre courriel plein de morgue montre avec quelle légèreté et totale irresponsabilité vous croyez accomplir votre tache. Et cela est vraiment inquiétant.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif habitants CCPLD
commenter cet article

commentaires

pol 08/07/2010 22:49


La loi prévoit que le contrôle des installations doit se faire avant fin 2012.Est ce qu'un Spanc peut modifier cette date et éxiger sous peine d'amende que le contrôle soit fait avant fin 2010.