Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 10:21
Il est intéressant de revenir sur les déclarations du président la communauté de communes, J-F Jaouanet :""Maintenant, nous avons été élus pour appliquer un programme, si on continue à faire débats sur débats, on n'avance pas".

Pour les mairies, l'intérêt d'une communauté de communes est de mettre en commun des ressources. Par exemple, elles décident l'achat d'un bus. La communauté négocie le prix et le président de cette communauté choisit éventuellement la couleur. Les décisions reviennent aux maires car ils sont élus. A la CCPLD, on assiste à des dérives ou le président décide de l'achat du bus, la communauté négocie le prix et les maires choisissent la couleur. Le président d'une communauté de communes n'est pas élu. Il est uniquement nommé par ses membres.

Certains maires comme J-F Jaouanet ont été élus en utilisant un subterfuge qui est la fausse liste ouverte ou la vraie liste unique. Dans les petites communes ou les clivages politiques ne sont pas primordiaux, il est possible d'avoir une liste unique aux élections municipales. S'inscrivent tous les citoyens qui le désirent. A la CCPLD, des partis politiques comme l'UESR29 ont mis en place une manoeuvre pour faire croire qu'il y a une liste ouverte. En fait la liste est fermée, les personnes la composant ont été soigneusement choisies pour leur docilité. Surtout on évite la publicité pour éviter un afflux de candidats. Si par malheur, des personnes non choisies se présentent, on les dissuade.
Pour écarter les indésirables, on organise un tirage au sort en pipant les dès c'est à dire ou tout le monde n'est pas sur le même pied d'égalité. J-F Jaouanet ainsi que d'autres maires ont été élus dans ces conditions. S'il y avait eu de vraies listes ouvertes ou 2 listes en compétition, ce dernier n'aurait jamais été élu. Il est intéressant pour un parti d'obtenir des petites mairies car cela permet de disposer d'une base logistique, d'indemnités souvent conséquentes, de faire des notes de frais, d'avoir des grands électeurs, d'obtenir la présidence d'une communauté de communes et diverses autres sucreries...

Sauf qu'on ne joue pas impunément avec la démocratie. Le collectif d'habitants de la CCPLD a décidé de se débarrasser des élus bidons. Nous serons vigilants aux prochaines élections pour que les listes ouvertes aient 2 fois plus de candidats que de places possibles. La position sur la liste sera faite par tirage au sort y compris les maires, adjoints sortants. Dans ces conditions il y a de très grandes chances pour qu'il n'y ait plus de listes ouvertes et dans ce cas, le collectif présentera des listes dans chaque commune.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif habitants CCPLD
commenter cet article

commentaires